Je me sens libre.

 

Une énorme volonté de bouger m’envahit. Je suis inquiet, excité mais surtout enthousiasmé.

 

J’ai toujours été une personne plus ou moins instable. Instable non. Peut-être éphémère. Aujourd’hui j’ai envie d’un petit café, demain j’aurai envie d’un grand…j’aime ce sentiment de changement. Ainsi, je me sens vivant. Par contre, j’ai toujours eu un défaut : la peur de faire une erreur. J’ai bataillé pour ne pas montrer aux autres, mes erreurs et mes fragilités. Cette philosophie a oppressé mes choix et mes actes.

 

Je suis fatigué d’avoir peur. Je me sens emplis d’une volonté d’agir et de prendre des risques sans avoir peur de l’inconnu ; afin de faire face à de nouvelles opportunités.

Je ne suis pas une machine. En tant qu’être vivant, je peux me laisser aller aussi bien dans le domaine du prévisible que de l’imprévisible. Je suis donc disposé à modeler et à me laisser modeler.

 

J’ai un défi.

 

 

Page de route 0